VISITE GUIDÉE DU PARC DE MAISON BLANCHE avec Michel CAIRE

RETOUR À MAISON BLANCHE

 

CHANGEMENT D'HORAIRE

Vendredi 18 mars 2022

De 14h à 16h30 ( RV à 13h45 devant le Château )

Michel Caire nous guidera à nouveau dans les allées de Maison Blanche évoquant l'histoire du lieu depuis son ouverture en 1900 ( 5ème asile de la Seine, réservé aux femmes aliénées) jusqu'à sa fermeture en 2012( Pavillons Morin-Goustiaux, les cuisines, la salle des fêtes, "l'asile-village" et son jardin à l'anglaise, pavillon sanatorial dit Pavillon Normand...les constructions les plus récentes - pavillons Fillod, les "manivelles", constructions avec patio- ont été démolies).

L'autre château, le château d'eau est également conservé ainsi que la centrale thermique.

La Roseraie accueille encore des personnes âgées ainsi que l'USLD ( soins psychiatriques de longue durée) des patients "chroniques ".

Sans oublier l'Institut de formation en soins infirmiers Théodore Simon.( IFITS ).

Il est question de l'Histoire  du lieu  évacué lors de la Grande Guerre, accueillant des blessés physiques et psychiques , assurant la rééducation, l'appareillage.

Les malades mortes de faim durant la seconde guerre mondiale, les résistants -soignants dont Aimée Lebeau et d'autres, les morts au combat .

L'histoire de la psychiatrie, la désaliénation pensée dès les débuts des asiles.Le surencombrement , le manque de moyens financiers sont récurrents.

L'absence quasi totale de traitements hormis les bains, les activités occupationnelles qui organisaient le temps des  malades et faisaient faire des économies à l'hôpital.

Le surencombrement permanent, les transferts en province.

Et puis la découverte des neuroleptiques ( Largactil ) dans les années 50 qui permit de faire sortir les malades et de les suivre sur leur lieu d'habitation.

Ainsi fut décidé "le secteur" en 1960 , mis en pratique dans les années 70.

Un CMP par secteur de 60000 à 70000 habitants pour les arrondissements du  3,  9, 10, 11, 16, 18, 19, 20 de Paris qui assure le suivi psychiatrique ( nord-est parisien ).

Les activités de couture et broderie qui révélèrent de véritables créatrices Jeanne Tripier, Juliette Élisa Bataille, Marie Maillet-Vitiello.

L'atelier du Non Faire plus tard dont les œuvres ont pu être préservées grâce à l'association Existences ( projet de café -galerie à venir dans les anciennes cuisines).

L'arboretum ou ce qu'il en reste serait à découvrir.

Le land-art naturel avec la végétation de retour.

L'urbex suscité par la beauté et l'étrangeté du lieu, les grapheurs laissant  leurs traces .

tant de choses tant d'êtres présents encore dans ces lieux 

lieu qui disparaît , s'efface laissant différentes strates des vies antérieures  du lieu .

La visite  se fera avec une accompagnatrice du GPA, car des chantiers sont en cours .

Renseignements pratiques

RER A arrêt Neuilly Plaisance, puis bus 113 ( direction Chelles) arrêt Maison Blanche

par la route A4, sortie Noisy le Grand, N34 ( 3 Avvenue Jean-Jaurès 93330 Neuilly sur Marne)

bonnes chaussures de marche recommandées

visite gratuite, inscription nécessaire, pas plus de 30 personnes.

 

 

 

Inscriptions sur le mail de notre site:histoires.memoire.mb@gmail.com

https://exploreparis.com/fr/4785-histoire-et-transformations-de-l-asile-de-maison-blanche-a-neuilly-sur-marne.html

Mémoire Paul de Greslan, extrait

In Paul de Greslan

Plan hôpital de Maison Blanche

In Paul de Greslan

Sanatorium dit Pavillon Normand, plan

Pavillon Morin-Goustiaux,@PauldeGreslan in mémoire

Le Non-Faire

La Grande Guerre